Logo Polymodel

Accueil » Les méthodes

Les méthodes

Recherche

Kits

Pièces de rechange

Accessoires

Matériaux

Outillage

Anciens Kits

Deuxième choix

Impression 3D

Ce chapitre est destiné à vous aider dans le choix de la finition qui convient le mieux à votre modèle. Le sujet traite de trois façons principales, dans le cas d'une motorisation électrique. La méthode de finition dépendra des goûts de chacun, du type de vol recherché et des moyens financiers alloués au modèle. Le fait de laisser le modèle brut d'aspect, ne constituant pas, bien évidemment, un style de finition (cas d'un petit modèle simple, exemple : avion 3D, où le poids final reste primordial pour les qualités de vol). Voyons les en détails, et suivez le guide SVP.

La première méthode de finition - Basique

Le PP brut finiVous pouvez peindre entièrement le modèle avec de la peinture Acrylique (que l'on trouvent facilement dans les grandes surfaces de bricolage, dans un large choix de teintes). Vous pouvez étaler cette peinture soit au pinceau soit au petit rouleau ou la pulvérisée, à partir de bombes ou de pistolets (ayez toutefois la main légère dans ce cas précis car il faut toujours penser au poids). Les avantages de cette méthode :

Les inconvénients :

La deuxième méthode de finition - Rustique

P51D peint scotch aileCelle-ci consiste aussi a peindre entièrement le modèle, mais cette fois-ci, en le recouvrant ensuite complètement avec de l'adhésif armé. Il suffit de pulvériser de la colle en bombe, d'attendre que celle-ci accroche un peu moins sous les doigts et de poser les bandes de scotch armé (largeur 50 ou mieux encore 75 mm) dans le sens de la longueur tout en recouvrant la précédente (environs 5mm, 10mm maxi). Le fait de mettre cette colle permet une meilleure accroche des différents entoilages et adhésifs sur l'EPP. Cette méthode est très utilisée actuellement sur les PSS (planeurs en forme d'avions, généralement) et sur les ailes de combats que l'on peut rencontrer sur nos pentes.Les avantages de cette méthode :

Les inconvénients :

La troisième méthode de finition - Raffinée

P51D electPoint de peinture ici, mais simplement un entoilage du modèle après avoir pulvérisé les surfaces et posés quelques renforts aux endroits les plus sollicités. Plus dans le détail donc, effectuer une pulvérisation légère de colle sur le fuselage et l'aile comme dans la deuxième méthode. La pose de scotch armé double trame (largeur 38 mm) permet de renforcer le modèle aux endroits exposés au chocs ou malmenés en vol, comme le bord d'attaque, le bord de fuite, les saumons, le long du longeron et de la partie centrale de l'aile. Ensuite, un entoilage à l'Oracover ou au Solarfilm (faire des essais de chauffe sur des chutes) ou bien encore à l'Oratex ou Solartex qui permettent tous les deux d'être peints pour obtenir de superbes décorations. Pas de panique ! C'est plus simple qu'il n'y parait, il faut juste régler le fer à repasser au petits oignons et procéder comme pour un modèle en structure classique. Moi même, je ne suis pas particulièrement doué pour l'entoilage mais vous pouvez observer sur les photos que le résultat n'est pas si mal.

Les avantages de cette méthode :

Les inconvénients :

Vous pourrez trouver aussi, un article relatant l'entoilage et la finition des modèles en EPP à la rubrique Technique dans le magazine RC PILOTE n°12.

Conclusion

J'espère que ces quelques lignes vous aurons aidé dans le choix de la finition à adopter sur un modèle en EPP. Chacune ayant ses avantages et ses inconvénients, vous adopterez celle qui vous conviendra le mieux en sachant que vous pourrez vous retrouver avec une différence de 100 à 150gr d'une finition à l'autre. Aspect maquette ou poids plume, c'est vous qui voyez. ;-). Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.