Comment se déroule un leasing auto ?

Le leasing auto est plus couramment connu sous LOA ou LLD en France. Ce système devient une solution prisée dans l’acquisition d’un véhicule. Vous voulez comprendre davantage sur ce processus ? 

LOA vs LLD, les fondamentaux du leasing auto

Le leasing auto se décline principalement en deux formules. Tout d’abord, le LOA signifie la Location avec Option d’Achat, puis la LLD ou Location Longue Durée. Il est important de comprendre la différence entre ces deux options si vous envisagez de faire un leasing voiture.

A lire également : Guide d'achat pour pièces détachées trottinette électrique

La LOA permet de louer une voiture pendant une période déterminée. Le contrat se termine par une option d’achat. On l’appelle souvent le « crédit-bail », car à l’issue de la durée de location, vous pouvez acquérir le véhicule à un prix préalablement défini, ou la restituer. 

En revanche, la LLD est une formule de location pure pour une durée plus longue. Le contrat ne débouche pas à une option d’achat. C’est une option qui convient à ceux qui souhaitent rouler dans les voitures récentes et changer régulièrement de modèle sans s’engager dans un achat. 

Cela peut vous intéresser : Location de la voiture Tesla model S : l’essentiel à savoir !

Concrétisez votre leasing auto

Le contrat de leasing auto comprend une série d’étapes structurées. Cela permet de garantir que les deux parties, le loueur et le locataire, soient sur la même longueur d’onde. Il convient également d’éviter les mauvaises surprises. 

Tout commence généralement par le choix d’un véhicule et la forme souhaitée. C’est au locataire de définir le mode qui lui convient : une LOA ou une LLD. Durant cette étape, on détermine le type de voiture, la durée de la location et le kilométrage annuel autorisé ainsi que les services autorisés. 

Voici quelques points clés à considérer lors de la finalisation d’un contrat : 

  • La durée du contrat : cela se définit généralement entre 2 et 5 ans
  • Le kilométrage annuel : pour définir le nombre de kilomètres que vous pouvez parcourir chaque année sans surcroît
  • Un entretien : certains contrats incluent les coûts de l’entretien

Une fois le contrat signé, le locataire reçoit le véhicule et commence à payer les mensualités convenues. Il est essentiel de respecter les termes du contrat, sous peine de pénalités ou de frais supplémentaires. 

Les avantages et les inconvénients du leasing

Si vous avez choisi la solution pour la voiture, vous allez bénéficier indéniablement de plusieurs avantages. Toutefois, il est essentiel de considérer certains points d’attention avant de prendre une décision. 

Comme avantage, l’option leasing permet avant tout une flexibilité financière. Contrairement à un achat traditionnel, on peut accéder à des mensualités plus abordables. Ainsi, vous aurez la chance de choisir des modèles plus haut de gamme. De plus, le leasing offre une tranquillité d’esprit. On roule dans une voiture récente, souvent couverte par la garantie du constructeur. Autrement, les coûts d’entretien peuvent être inclus dans le contrat.

Comme inconvénient, il faut noter que le leasing n’est pas exempt de contraintes. Le contrat inscrit une limite de kilométrage annuel qu’il faut impérativement respecter sous peine de surcoûts. De plus, à la fin du contrat, on ne devient pas propriétaire du véhicule à moins de choisir une option d’achat avec la LOA. Enfin, il est essentiel de restituer le véhicule en bon état. Dans le cas contraire, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer. 

Le leasing auto est une alternative attrayante à l’achat de voiture. Cela offre la flexibilité et l’accès à des modèles récents. Toutefois, cette formule nécessite une compréhension claire des termes et des conditions pour éviter des frais imprévus. Avant de se lancer, il est essentiel d’évaluer les avantages et les inconvénients par rapport à votre profil.