Équipements pour travaux de construction routière : comment bien choisir ?

La bonne conduite des travaux routiers requiert des équipements adéquats tels le compacteur, l’alimentateur et le finisseur. Bien choisis, ces engins permettent de travailler efficacement et surtout, de garantir la qualité et la durabilité des infrastructures à fournir. Quels sont les critères à considérer lors du choix de ces machines incontournables pour un chantier de travaux routiers ?  

Identifier les caractéristiques du compacteur

Différents modèles de compacteur existent et correspondent à divers besoins. Avant de faire votre choix, il est nécessaire de bien se renseigner sur leurs capacités et leurs fonctionnalités respectives. Pour mieux vous orienter, il est recommandé de faire recours à un spécialiste en matériels et équipements de construction routière comme Asphalte Evolution. Ces professionnels pourront vérifier méticuleusement les caractéristiques de votre compacteur et vous guider. 

Dans le meme genre : Les 4 véhicules les plus vendus

Compacteur pilonneuse 

Mini compacteur muni d’une semelle en acier renforcé, guidé par un moteur à 2 temps, cet engin est semblable à un marteau-piqueur. Cette machine est adaptée pour des travaux sur quelques dizaines de centimètres tels que la réparation de nids de poule, le compactage des tranchées, trottoirs ou pistes cyclables. 

Plaque vibrante

La plaque vibrante est recommandée pour les travaux d’envergure plus grande que celle concernée par la pilonneuse.  Plus imposante et plus puissante, elle s’adapte à tout type de sol (la terre, le sable et le béton). Requise sur une surface de travail supérieure à 45 cm, elle est idéale pour le compactage des sols granulaires. 

Dans le meme genre : Comment entretenir efficacement la batterie d’une voiture ?

La pilonneuse s’utilise aussi pour travailler sur du sable, du gravier ou de la terre avec beaucoup de granulats. La vibration à haute fréquence fournie par la boîte de la machine élimine les poches d’air dans le sol.

Rouleau compresseur 

Engin motorisé destiné aux travaux d’envergure ou au compactage de grandes surfaces, le rouleau compresseur est recommandé pour le gros-œuvre. Disponible en version monocylindre, bicylindre ou sous forme de compacteur tandem vibrant, il est particulièrement imposant.  Le rouleau compresseur est idéal pour le compactage sur chantier de construction, pour les travaux de pavage, de réparation des routes et la pose d’enrobé bitumineux. 

Finisseurs : quels critères pour le meilleur choix ?

Ces équipements sont différenciés selon leurs capacités et la largeur maximale de pose possible (avec une table extensible). Ils offrent une utilisation variée selon les matériaux, le type de chantier et le travail à effectuer en matière de pose d’enrobé. Ainsi, les finisseurs sont classés en six catégories :

  • mini (3 à 7 t) 
  • midi (8 à 14 t) 
  • agence I (15 à 17 t) 
  • agence II (17 à 19 t) 
  • grand travaux I (19 à 21 t) 
  • grand travaux II (21 à 25 t) 

Il est indispensable que le finisseur à choisir soit en adéquation avec le chantier afin de s’adapter aux contraintes sur site. Ainsi, il faut analyser les performances des pièces constitutives et les caractéristiques intrinsèques au chantier. 

Trouver un alimentateur adéquat

L’alimentation du finisseur revêt un aspect capital pour la qualité des travaux et le rendement de l'application de la couche bitumineuse.  Ainsi, nous pouvons distinguer l’alimentation en direct et l’alimentation continue. Le choix à effectuer doit tenir compte du :

  • débit ; 
  • niveau de finesse du matériau ;
  • alimentation déportée du finisseur et 
  • environnement du chantier. 

Il faut également considérer le type de couche et la cadence. Ces derniers ont un impact direct sur la durée de vie des infrastructures, leur entretien autant que les couches d'assises et de surface.